• slider09.jpg
  • slider10.jpg
  • slider08.jpg
  • slider02.jpg
  • slider12.jpg
  • slider13.jpg
  • slider05.jpg
  • slider11.jpg
  • slider03.jpg
  • slider06.jpg
  • slider01.jpg
  • slider04.jpg
  • slider07.jpg
  • slider14.jpg

Recherche

Rencontre à Matignon pour le Pays Rethelois

facebook twitter google_plus email print

Avec Renaud Averly et Philippe Mathot, nous étions à Matignon mardi 4 avril à 15h pour rencontrer Monsieur Hugo BEVORT, conseiller pour les territoires au sein du cabinet de Bernard Cazeneuve, Monsieur Jérôme Narbonne, conseiller parlementaire, et Monsieur Maximilien MEZARD, directeur de cabinet de Monsieur le Ministre Jean-Michel Baylet.

Les conseillers des ministres ont été à l'écoute, et ont reconnu la difficulté de la situation et la spécificité des Ardennes. Ils ont cherché à trouver des solutions en attendant de pouvoir changer à nouveau la loi, ce sur quoi je m'engage à travailler au plus vite.

 

 

 

Rencontre avec Shayda Hesami pour les droits des femmes

facebook twitter google_plus email print

J'ai échangé cet après-midi avec Shayda Hesami, une journaliste très mobilisée pour les droits des femmes et l'égalité femme-homme dans le monde.

Elle travaille depuis des années auprès de jeunes filles yézidies déplacées dans des camps de réfugiés, dont certaines ont été esclaves de l'État islamique, dans le Kurdistan iranien. Récemment, elle a réalisé avec ces jeunes filles 12 reportages-photos, qui ont été exposés dans plusieurs pays et salués unanimement.

Ce fut une belle rencontre et un vrai moment d'échanges sur les défis internationaux qui nous attendent : la place de la femme, la garantie de nos droits, la lutte contre l'extrémisme religieux, la guerre contre l'islamisme terrorisme.

 

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

facebook twitter google_plus email print

Aujourd'hui, c'est la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

La violence contre les femmes est un problème mondial. Jusqu'à 70 % des femmes sont confrontées à la violence au cours de leur vie.

En France, chaque année, 216 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur ancien ou actuel partenaire. Il s'agit d'une estimation minimale.
En 2014, 118 femmes ont été tués par leur compagnons ou ex-compagnon
Chaque année, en moyenne, on estime que 84 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de viols ou de tentatives de viol. De la même manière que pour les chiffres des violences au sein du couple présentés, il s'agit d'une estimation minimale.

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU, a rappelé que "la violence à l'égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l'homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. "

Le manque inquiétant de financement est l'un des principaux obstacles aux efforts déployés pour prévenir et éliminer la violence à l'égard des femmes et des filles de tous horizons. Les initiatives de prévention et d'élimination de la violence à l'encontre des femmes et des filles manquent donc cruellement de ressources.

Ne tolérons plus un tel constat. Nous devons nous mobiliser pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles à l'échelle mondiale.

 

Ma proposition de loi visant à rendre obligatoire la réalisation d'une ECG pour les certificat médical de non contre-indication au sport

facebook twitter google_plus email print

J'ai déposé une proposition de loi visant à rendre obligatoire la réalisation d'un électrocardiogramme pour obtenir un certificat médical de non-contre-indication au sport.

J'ai déjà eu l'occasion de la présenter il y a quelques semaines en séance publique à l'Assemblée nationale : depuis 2009, en complément de ces examens classiques, la Société française de cardiologie (SFC) préconise la réalisation d'un électrocardiogramme dans le cadre de la visite médicale de non contre-indication à la pratique d'un sport, tous les trois ans pour les sportifs de douze à vingt ans, puis tous les cinq ans pour les sportifs de plus vingt ans et plus.

Vous pouvez la consulter ici