• slider05.jpg
  • slider04.jpg
  • slider12.jpg
  • slider14.jpg
  • slider06.jpg
  • slider11.jpg
  • slider10.jpg
  • slider07.jpg
  • slider01.jpg
  • slider02.jpg
  • slider09.jpg
  • slider03.jpg
  • slider13.jpg
  • slider08.jpg

Recherche

AG du Conseil national de l'ordre des sages-femmes

facebook twitter google_plus email print

caducee_sages_femmes_111.jpgRetrouvez ci-après le message de soutien que Bérengère Poletti a adressé aux sages-femmes aujourd'hui lors de leur assemblée générale du Conseil national de l'ordre.

"Mes chères collègues, mes chères amies sages-femmes,

Chère Marie-José Keller que je félicite pour sa réélection et pour qui je témoigne devant vous de toute mon amitié,

Je vous fais faux bond pour votre assemblée générale du Conseil de l'Ordre et je m'en excuse.

Il n'est pas facile pour les parlementaires dont les agendas en circonscription sont très chargés d'être à Paris un vendredi.

Vous le savez maintenant car je m'y attèle depuis que j'ai été élue députée en 2002, je suis à vos côtés et je porte vos messages au niveau national, avec plus ou moins de réussite, il faut bien l'admettre.

C'est une façon pour moi de continuer à faire vivre mes émotions professionnelles.

Les combats menés pour étendre les compétences des sages-femmes, les faire reconnaître comme professionnellement incontournables ont été plutôt positifs.

Les combats pour que le statut et la rémunération des sages-femmes évoluent ont échoué jusqu'à ce jour !

A vos côtés, alors que vous vous êtes mobilisées durant de longs mois, j'ai vécu comme vous le traitement injuste qui a été appliqué à vos légitimes revendications.

Lire la suite...

Il y a 40 ans, le discours historique de Simone Veil sur l'avortement

facebook twitter google_plus email print

ivg620_620x349.jpgLe droit fondamental à disposer de son corps porte l'interruption de grossesse au rang de droit fondamental.

Je suis heureuse et fière aujourd'hui d'être parmi vous pour célébrer l'anniversaire de ce texte qui a porté Simone VEIL dans l'histoire du combat des femmes vers leur liberté.

Je suis fière aujourd'hui en tant que femme, femme libre qui revendique sa liberté, ses choix et fière en tant que professionnelle, sage-femme qui a vu si souvent, trop souvent, des femmes vivre ce qui est toujours pour elles une épreuve sans qu'il soit besoin d'en rajouter, notamment en les culpabilisant.

Nous nous devons en effet de les accompagner et de les respecter.

Et je suis fière aussi, en tant que femme politique, du combat que j'ai toujours mené ici et dans d'autres enceintes pour faire de ce droit, en effet, un droit fondamental et de permettre un meilleur accès possible à toutes les femmes en France, à la technique de son choix, pour respecter son choix ou non de donner la vie.

Ce combat doit s'accompagner du meilleur environnement pour accéder à la contraception.

Au nom de tous ces principes, le groupe UMP votera pour cette résolution dans le droit fil du combat qui a été celui de Simone VEIL.

Congrès des sages-femmes cadres

facebook twitter google_plus email print

caducee_sages_femmes_111.jpgMadame la Présidente de l'Association Nationale des Sages-Femmes Cadres (ANSFC), Sylvie Leroux,

Madame la Présidente du Conseil National de l'Ordre des Sages-Femmes (CNOSF), Marie-Josée Keller,

Madame la Présidente du Collège national des Sages-Femmes (CNSF) et organisatrice du Congrès, Sophie Guillaume,

Monsieur le Professeur Ville,

Monsieur le Directeur Général de l'Assistance Publique-Hopitaux de Paris (APHP), Martin Hirsch,

Monsieur le représentant du maire de Paris,

Mesdames les sages-femmes cadres,

Chères collègues,

C'est avec plaisir que j'ai accepté de participer au Congrès annuel de l'Association nationale des sages-femmes cadres. Je vous remercie vivement pour votre invitation.

Je ne sais pas quand j'ai eu l'envie pour la première fois d'être députée..., ce n'est pas si vieux !

Mais je sais très exactement quel âge j'avais quand j'ai eu l'envie pour la première fois d'être sage-femme et là malheureusement c'est très vieux. J'avais environ 6 ans et j'ai été émerveillée dès cet âge-là par tous les phénomènes qui aboutissent à la vie et à la venue au monde d'un petit d'homme.

J'ai beaucoup de chance aujourd'hui car ma fonction de député et mon métier de sage-femme m'ont toujours passionnée et me passionnent encore....

Mieux ! Je peux grâce à mes fonctions de député continuer à m'intéresser aux sages-femmes et grâce à vous aussi bien sûr.

Lire la suite...

Journée de la contraception

facebook twitter google_plus email print

pilule.jpgLa journée de la contraception célébrée le 26 septembre est chaque année l'occasion d'évaluer les dispositifs mis en place pour permettre aux femmes et aux hommes de contrôler leur fertilité.

Un sujet tient particulièrement à cœur à Bérengère Poletti : la contraception des mineures. En effet, depuis des années, elle est engagée pour permettre aux mineures d'au moins 15 ans un accès gratuit et anonyme à la contraception.

Si des progrès ont été réalisés dans ce domaine, elle regrette que l'objectif ne soit pas complétement atteint.

En effet, en l'absence de prise en charge à 100% par l'assurance maladie de la consultation chez le médecin prescripteur, l'anonymat de la jeune fille ne peut être assuré puisque le remboursement de la part complémentaire passe par le compte des parents.

Aussi, Bérengère Poletti suivra de très près ce sujet dans le cadre des débats du PLFSS pour 2015 afin que la gratuité et l'anonymat de l'accès à la contraception des mineures soient réellement garantis en pratique.